top of page
bande-jaune-long.tif

UNE DÉMARCHE PARTICIPATIVE
AU COEUR DE MAX-SUR-ZENNE

La démarche participative vise à mobiliser les habitants, les usagers du parc,

les associations, les écoles, tout au long du projet, et ce dès la phase d'étude, jusqu'à la fin des travaux. 

L’objectif étant de construire un parc de qualité pour tous, sans distinction d’origine,

de statut ou de culture. Pour se faire, plusieurs formats d'ateliers participatifs sont proposés ainsi que des dispositifs d'animation innovants. 

Capture d’écran 2021-12-17 à 14.54.39.png
Capture d’écran 2021-12-17 à 14.54.42.png
Capture d’écran 2021-12-17 à 14.54.45.png
Capture d’écran 2021-12-17 à 14.54.49.png
Capture d’écran 2021-12-17 à 14.54.58.png
Capture d’écran 2021-12-17 à 14.54.52.png
Capture d’écran 2021-12-17 à 14.55.04.png
Capture d’écran 2021-12-17 à 14.54.55.png

DE PUBLIEKE VERGADERING VAN 10 JUNI 2021

De publieke vergadering van 10 juni 2021 kenmerkte het begin van het overleg. De avond bestond uit de voorstelling van Max-sur-Zenne en de uitwisselingen met het publiek :

 

Hier vindt u het volledige verslag

image14.png

FEEDBACK OVER DE STRAATGESPREKKEN

Tijdens de maanden juni en juli werden participatieve workshops georganiseerd op 6 plaatsen in het Maximiliaanpark en de Noordwijk.

Deze spontane gesprekken hebben de bewoners en de gebruikers de kans gegeven om te reageren op de verschillende onderwerpen die betrekking hebben op de inrichting. Gedurende twaalf dagen hebben we vragen gesteld aan we een breed panel personen van alle leeftijden.

Meer dan 350 personen hebben deelgenomen aan de workshops !

Capture d’écran 2021-10-15 à 16.19.20.png

Uit deze gesprekken zijn verschillende trends naar voor gekomen, met name de identiteit van de parken wanneer ze opnieuw ingericht zullen worden:

Capture d’écran 2021-12-17 à 10.21.00.png

MAX-SUR-ZENNE : UNE DÉMARCHE PARTICIPATIVE INITIÉE PAR
LE CONTRAT DE RÉNOVATION
URBAINE N°1 

Le projet trouve ses origines dans le Contrat de Rénovation Urbaine N°1 Vergote Citroën. C'est le CRU qui détaille les grandes interventions du projet : le réaménagement du parc, la mise à ciel ouvert de la Senne, la révision des voiries autour et la rénovation

et le déménagement de la ferme Maximilien.

 

L’approbation de ce programme par le Gouvernement de la Région Bruxelles-Capitale date d'octobre 2017.  Cette approbation fait suite à une participation citoyenne qui a été menée par Perspective et Urban au cours de cette même année, ainsi que d'une étude d’incidence. Le CRU N°1 intervient dans le projet Max-sur-Zenne avec une subvention de plus de 11 millions d’euros.

 

Le projet de paysagisme est précédé par deux études de faisabilité qui cadrent les conditions techniques pour que la mise à ciel ouvert de la Senne soit une réussite.

Une étude de l’agence IMDC en 2005, commandée par l’ASBL ZenneSenne, et une étude de Sweco en 2018. Cette dernière a été supportée par l’Union européenne dans le cadre du projet Life Belini qui vise à l’amélioration de la qualité des eaux de la Senne, du Démer et de la Dyle.

Capture d’écran 2021-10-14 à 18.26.37.png
bottom of page