se reposer le long des berges de la senne-image
se reposer le long des berges de la senne-image

press to zoom
se déplacer au rtyhme des mobilités douces_images
se déplacer au rtyhme des mobilités douces_images

press to zoom
se balaader au coeur de nouveaux espaces verts copie
se balaader au coeur de nouveaux espaces verts copie

press to zoom
se reposer le long des berges de la senne-image
se reposer le long des berges de la senne-image

press to zoom
1/3
bande-jaune-long.tif

MAX-SUR-ZENNE:
UN PROJET D'ENVERGURE
POUR AMÉLIORER LE CADRE
DE VIE DES BRUXELLOIS 

L’objectif de Max-sur-Zenne est d’offrir aux habitants du quartier Nord et aux Bruxellois un coin de ville où la nature reprend une place essentielle, où l’on circule facilement et où l’on peut se détendre dans un cadre agréable.

Le projet prévoit la rénovation du parc Maximilien, la mise à ciel ouvert de la Senne sur 650m, le développement de la mobilité douce et le déménagement de la ferme Maximilien à proximité du Foyer Laekenois. Les anciens bâtiments de la ferme seront transformés pour y accueillir des activités de détente ou de loisir pour les habitants.

Un dialogue participatif est réalisé avec les riverains et les associations du quartier pour que Max-sur-Zenne s’intègre dans le tissu existant en répondant aux besoins des riverains et des usagers.

Le chantier débutera à la mi-2023. Les parcs, les voiries et les bâtiments seront livrés progressivement et dès que possible aux habitants, entre 2024 et 2025.

 

Le projet est piloté par Bruxelles Environnement, Bruxelles Mobilité et la Ville de Bruxelles.

MAX_WTC_PERS_200904.jpg

© OLM Paysagiste & urbanistes

UNE PROMENADE LE LONG
DE LA SENNE, ÇA VOUS TENTE ?

image8.png

Saviez-vous que la Senne coule actuellement dans un tunnel situé sous le parc Maximilien ? Dans le nouveau parc, elle sera déviée de ce pertuis et remise à ciel ouvert sur une longueur de 650 mètres.

 

Le long du cours d’eau, le pertuis d’origine sera préservé et transformé en une longue promenade partant de l’actuelle Ferme Maximilien jusqu’au bassin Vergote.

Cette nouvelle digue urbaine sera rythmée par des paysages boisés et fleuris et des hauteurs d’eau variées tout au long de l’année. Des pontons seront aménagés à certains endroits pour pouvoir flâner au plus près de l’eau.

 

150 ans après l’avoir recouverte, Bruxelles retrouvera bientôt sa rivière dans le centre-ville !

© OLM Paysagiste & urbanistes

DES RISQUES D'INONDATION ?

Pour assurer la sécurité au sein du parc et alentours, les débits de la Senne seront maîtrisés grâce à la conservation du double-pertuis. Il permettra de laisser les flux importants (lors des orages par exemple) s’écouler dans l’infrastructure existante pour se déverser dans le canal voisin.  Il n’y aura donc aucun risque d’inondation, même en cas de très fortes pluies.

SE RECONNECTER À LA NATURE

L’objectif du réaménagement du parc Maximilien est de préserver les espaces plantés existants et d’en accueillir de nouveaux.

 

Certaines berges de la Senne, plus pentues,  seront densément plantées et deviendront des refuges pour les oiseaux attirés par les milieux frais et humides. Face à la station de métro Yser, le jardin humide de la ferme sera préservé. Il sera traversé par une passerelle, permettant à toute la faune et la flore de se développer, à deux pas de l’hypercentre de Bruxelles. A l’heure où la biodiversité est menacée, Max-sur-Zenne propose un projet de ville où les habitants seront directement reconnectés à la nature.

image9.png

© OLM Paysagiste & urbanistes

RELIER LES ESPACES VERTS

DU QUARTIER 

Imaginez la possibilité de réunir l’ensemble des espaces verts du quartier, aujourd’hui séparés par des frontières physiques comme le canal ou les infrastructures routières. C’est l’objectif que s’est donné le projet Max-sur-Zenne !

 

L’aménagement paysager et les mobilités douces qui y seront développés vont permettre de relier le nord et le sud du quartier à l’ensemble des parcs voisins.

 

L’ouverture de la Senne va créer une nouvelle promenade qui reliera directement le bassin Vergote à la place Sainctelette, en créant une nouvelle dynamique vers l’hypercentre de Bruxelles.

 

Une fois réaménagé, le quartier sera donc apaisé et chacun pourra s’y déplacer facilement, dans un cadre agréable et moins pollué.

image10.png

© OLM Paysagiste & urbanistes

image11.png

© OLM Paysagiste & urbanistes